logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

06/28/2014

....TANTE GEORGETTE......MARCHANDE DE POISSONS...

 

Je ne pourrais faire de blog....sans parler de ma ta,te GEORGETTE....une figure locale,forte en gueule , brave femme, avec ce détail personnel : elle PRISAIT du tabac noir...ce qui ne l'a pas empêché de vivre centenaire!

     Je n'ai pas de photo de son époque...mais voici une photo ancienne qui lui ressemble..

81758461_p.jpg

Elle habitait depuis sa naissance BOURCEFRANC.....petit port de la côte océan, prés du départ du pont de l'ile d'Oleron...

45743072.jpg

Mariée à un pêcher et avait un fils Henri.

Voila ce qu'elle fredonnait :

0000000000000

Elle vendait du poisson

Y avait une bonne raison

Son papa et sa maman

Dans charette à bras

Sillonnaient les rues ,les placettes

Criant"coques et moules à peine sorties des eaux!

J'ai mis Yvette horner pour accompagner..


podcast

Elle le vendait devant sa porte , car chaque matin à 5h elle était à l'arrivée des pêcheurs

et ce n'était pas la dernière à choisir les beaux spécimens, le moins cher possible, la reine du marchandage. Bon, une petite prise de tabac..;et en avant la charrette, les clients attendaient....

cpa013g.jpg

Aprés ce préambule, pourquoi je vous emmène à BOURCEFRANC, inconnu de vous?

C'est aue chaque dimanche, lorsque le temps le permettait...mon père embarquait dans sa charrette à cheval, femme,,hélène et Jacques, Rita, une copine, mémé et pépé....

Joyeuse ambiance...car on allair à la pêche à pied, la marée étant basse.

Vite, aprés un bisou à tata Georgette, on s'arnachait de seaux, filets à crevettes, et bottes aux pieds, on descendait à toute allure à la basse mer ou déja de nombreux pêcheurs s'affairaient.

800x600_peche-a-pied-1178.jpg

 Je vous laisse à deviner

 la joie de nous, citadins à patauger à travers les rochers, dans les flaques pour pêcher les crevettes, il y en avait peu,tantpis, on continuait à décrocher huitres et moules, jambes des rochers...puis, yeux fixés sur le sable on devinait les petits trous, traces de couteaux et palourdes....

Au bout de 2 heures, le seau presque plein, on prenait le chemin du retour, enfants en tête, tous fiers comme des héros de lpêches lointaines.

Cela donne faim, ce sport, heureusement  tata nous avait mitonné une potée charantaise, précédée de moules et huitres  avec de grandes tartines de beurre;

Elle nous disait de sa voix forte: Allez, mange BON FI, tu seras fort....

Le dessert nous calait complétement : brioche vendéenne riche e^n beurre et fruits confits.

Mais voila, il y avait fête au village, donc pas de sieste, fous de joie , les enfants montaient sur l'unique manège Pendantque  les adultes se promenaient dans le village

107179_13257061_460x306.jpg

Le petit port

50716250.jpg

la vieille éclusethumb_610.jpg

                              Le fort Louis où est exposé cet exvoto très bien conservé

                                                            

17Bourcefranc-le-Chapus01.jpg

Ce n'est pas un village touristique, mais authentique, on peut aussi se promener le long du chenal

Agréable balade

46131764.jpg

 

Avec un peu d'accordéon....


podcast

On rencontre un vieux marin Henri, qui a des histoires à nous conter. On fait une pause prés de lui

henri_thesson_001.jpg

Le soir tombe sur le chenal...il faut aller récupérer les enfants et repartir, hélas

46699029.jpg

 

Georgette nous offre des huitres  pour notre diner car le papa trouve urgent de repartir.

Ils se sont fait photographier dans un bateau en carton et sont morts de rire, avec pépé et mémé...

visu_huitre_verte-300x200.jpg

 

On embrasse tante Georgette, mais on sait su"on reviendra dimanche....

 

Pour l'anecdote : à la retraite Georgette vint habiter La Rochelle, dans un petit appartement.

Seulement, les habitudes ne se perdant pas, le matin vers 6 heures, aprés avoir avalé son café au lait, elle allait rejoindre ses copains, vieux marins à la retraite, sur le banc de la statue de Jean Guiton, devant la mairie...et devinez???elle prisait de plus belle en disant "MON BON FI" aux amis...

20522144.jpg

 

Une chanson douce pour terminer cette journée souvenir....


podcastà bientôt      Hélène

09Fleurs_142_Bleuet.jpg

Commentaires

J'adore cet article .Ta tante Georgette était un sacré personnage .Pas besoin de Doc : elle se soignait à la chique .Et on dit que le café au lait est mauvais pour la santé !
Il est beau ce village .
A La Rochelle , la statue de Jean Guiton doit se souvenir d'elle .
Tu as eu des jours heureux auprés d'elle et c'est gentil de nous la faire connaître .
Tes petits enfants vont être ravis de cet article .
Tu me donnes envie de danser avec ton accordéon.
Bravo Belle LN .je t'embrasse
nicole

Écrit par : aln03 | 06/23/2014

Coucou belle Hélène !
L'histoire de tata Georgette une femme haute en couleurs de son pays au bord de mer est superbe, il faut en faire un livre de tous tes souvenirs d'antan. Tu as de beaux souvenirs de la pêche à pieds. La statue à la Rochelle l'année dernière nous avons été pris en photos devant avec mon zamour lors de notre escale. Gros bizoux Doubs de nous !

Écrit par : françoise la comtoise | 06/23/2014

Je suis revenue en visite .La Tante Georgette me fait vraiment rire .Et toi aussi , puisque tu racontes .Bises LN et encore bravo

Écrit par : aln03 | 06/24/2014

Belle description de cette tata Georgette ! Ces femmes étaient souvent hautes en couleurs , avec un vocabulaire imagé ...
J'imagine que la potée charentaise devait "tenir" au corps !
A la retraite , qu'aurait-elle pu faire en dehors de son milieu ?
A ce sujet , il faudrait à aln03 la différence entre "chiquer" et "priser" ; je crois qu'elle a ren compris la ch'tite gâte !

Écrit par : daniel | 06/24/2014

Pour Daniel...Merci infiniment d'être passé sur mon blog.
J'aime conter des histoires vraies, des voyages, et des sujets de société. Mais par dessus tout j'aime la peinture et la musique, surtout celle de Bach.
Amicalement
Hélène

Écrit par : hélène | 06/24/2014

Tu me rappelles plein de choses avec cette histoire de tabac à priser ou à chiquer. Je me souviens de mon oncle qui en prenait et aussi de l'ail ou de l'oignon qu'il mangeait avec une large tranche de pain sec en nous jetant à chaque fois un regard rigolard, sûr qu'il était de l'effet produit sur ses petits villageois de neveux - non pas qu'on en était aux céréales mais tout de même on n'avait déjà des finesses dégustatives...

Tant de choses perdues... et qu'il fait si bon de retrouver ici. Ne serait-ce que ces robes que portaient ces dames bienaimées. N'est-ce pas qu'elles avaient une douceur inoubliable...

Bises Hélène et Merci pour ces bons souvenirs.

Écrit par : Monique C. | 06/24/2014

Moi j'avais tonton Georges et toi tata Georgette !
J'aurais bien aimé faire partie de la troupe des pêcheurs à pieds , et avoir la possibilité de manger des huitres et du bon poisson que tata Georgette vous préparait ! De bien agréables souvenirs de ta vie au bord de l'océan !Merci de nous les raconter !

J'ai quand même eu la chance de ramasser des palourdes à la Vieille Nouvelle , tous les jours nous y allions avec mon mari pendant les vacances !
Il faut vivre au bord de la mer pour avoir le plaisir de se régaler avec du poisson frais ! Bonne soirée , grosses bises huguette

Écrit par : macary huguette | 06/24/2014

merci pour l'accordéon, et bien le bonjour de Berlin

Écrit par : Claude | 06/24/2014

Tante Georgette était un sacré personnage, de ces femmes sans doute qui ne s'en laisse pas conter. Une femme forte et vaillante. Y en a-t-il de nos jours de ces femmes là ?
J'en doute.
Bises.

Écrit par : pimprenelle | 06/24/2014

Je me représente bien tante Georgette,aux Sables surtout à la Chaume qui était un village de pêcheurs, tu rencontres d'anciens fumant la pipe sur un banc.
Bourcefranc est tout à côté de Marennes
J'avais pris Françoise et Gilbert devant Jean Guitton.
Bonne journée Bisous

Écrit par : Anne-marie | 06/25/2014

Les anciens travaillaient à la dure, car marchande de poissons il fallait avoir un bon bagou pour vendre sa marchandise à l'époque. Pas d'artifice, c'était du vrai.

Bises. Judith

Écrit par : judith | 06/26/2014

attention Hélène !

Jean Guitton a des fuites
il faudrait de toute urgence lui mettre des pampers !

à part ça... tu as le don de nous faire voyager
et dans notre géographie, et dans le temps

bisous de pinson

Écrit par : k | 06/26/2014

J'aime ta façon de nous conter cette histoire de ta tante Georgette Sacré bonne femme mais qui t'a permis de garder pleins de bons souvenirs deton enfance
Tu lui rend un bel hommage
Bonne journée à toi Bises Brigitte

Écrit par : fleurbleu | 06/27/2014

Très beau portrait de ta tante Georgette.....
C'est drôle en te lisant j'ai pensé à mon arrière grand mère paternelle qui elle aussi était marchande de poissons sur la voie publique.... Naturellement je ne l'ai pas connue.
Et je n'en sais pas plus.....
Quand à sa fille ma grand mère prisait elle aussi.... Elle travaillait à la manufacture des tabacs au Mans et c'est là qu'elle avait pris cette manie.
Elle disait que c'était souverain pour les rhumes.
Merci pour ce bel épisode
Bonne journée
Bisous
Anita

Écrit par : Anita | 06/27/2014

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique