logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

01/11/2010

UN P'TIT AIR D'ACCORDEON....AVANT DE DORMIR....

2470513465_2.png

img675.jpg



André VERCHUREN.......

et Edouard DULEU....les rois du piano à bretelles......


podcast


LE TANGO DES FAUVETTES.....


podcast


RIEN QU'UNE VALSE.......


podcast


LE RETOUR DU MERLE....

par E.DULEU.......

ENTREZ DANS LA DANSE........

et ensuite dormez bien....

Hélène


Commentaires

Bonjour Hélène, je termine sur les sifflet du merle bleu de Duleu, bien gai dans le ciel azur de ce matin en Provence


Tout est musique chez toi. Que ta journée soit aussi ensoleillée.

Bises du grillon

Écrit par : Christian | 01/12/2010

merci pour ce concert d'accordéon, écouté ce matin...
Bonne journée hélène
Anita

Écrit par : Anita | 01/12/2010

ah!!! le tango des fauvettes; j'en ai fait des tours de piste sur cet air là... les valses, je n'arrive pas à les tourner
bises

Écrit par : henri | 01/12/2010

merci pour ces morceaux d'accordéon; bien le retour du merle. Emile Prud'homme a souvent interprété également des morceaux en rapport aux oiseaux. Bonne soirée, bises. Renée

Écrit par : Renée | 01/12/2010

je ne suis pas encore à aller me coucher et surout à dormir... je m'agite d'un bord à l'autre du lit à la recherche d'un coin froid pour calmer mes douleurs. Je vais peut être tester l'accordéon, on ne sait jamais.
Bises
ANNIE

Écrit par : Maminie | 01/12/2010

Coucou belle Hélène !

Toute la musique que j'aime , elle vient de là ,
elle vient de ton blog belle Hélène .....

Bonne soirée bizoux Françoise !

Écrit par : françoise la comtoise | 01/13/2010

Le tango des fauvettes...
J'ai fermé les yeux, et je l'ai entendu, encore une fois...
Des dizaines et des dizaines de fois je l'ai entendue cette chanson.
Bien sûr, vers la fin, la belle voix de crooner s'était un peu éraillée, et quelques paroles s'étaiernt envolées avec les fauvettes...
Je l'ai entendu, et je l'ai revu mon père qui connaissait par coeur cette chanson, comme des dizaines d'autres...
...

Dès que le jour a fui
Elles s'en vont légères
Et, de l'ardente nuit,
Font goûter le mystère
Les baisers de passion
De ces fauvettes brunes
Sont la folle chanson
Qui monte au clair de lune
Le gaucho qui chemine
Dans la Sierra mystérieuse
Presse sur sa poitrine
Sa tendre fauvette amoureuse
Il a le cœur en fête
En cette nuit d'été
Car, tout bas, la fillette
Lui promet sa beauté
...
Merci soeurette pour ce moment d' émotion.
Je t' embrasse.

Écrit par : Crabillou | 01/17/2010

ah le piano à bretelles, j'adore ! j'ai toujours été fan d'accordéon et parfois j'avais l'impression en regardant les yeux étonnés de l'entourage d'être un peu ringarde ! Merci Hélène, ça me ravit. Bises de miche

Écrit par : miche | 02/08/2010

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique