logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

04/24/2007

LE POETE A DIT........

Tu chantes et au soleil,dans le ciel de ton chant,
Tout le froment du jour s'égrène dans ta voix.
La parole des pins nait de leur langue verte:
Les oiseaux de l'hiver ont commencé leurs trilles.

Les caves de la mer se remplissent de pas,
Et de cloches,de chaines et de gémissements
Et tinte la ferraille et tintent les chaudrons,
Au bruit retentissant des roues des caravanes.

Mais je n'écoute que ta voix et elle monte
Ta voix,de son vol aussi précis que la flèche
Elle descend ta voix, grave comme la pluie:

Alors éparpillant de trés hautes épées,
Elle revient ta voix et chargée de violettes
Elle monyte avec moi à la fin dans le ciel.

PABLO NERUDA ( La Centaine d'amours)


podcast

Commentaires

très joli poème du célèbre Pablo Neruda, avec une musique "autour du silence". Bonne journée, amitiés.Renée

Écrit par : Renée | 04/24/2007

je l' avais déjà entendu à la trompette...excellent, même s'il a moins de virtuosité qu' au violon
bises

Écrit par : henri | 04/24/2007

Bonsoir Hélène , j'espère que tu vas bientôt être délivrée de ton carcan et que tu pourras hausser les épaules quand tu en auras envie !
Bonne nouvelle , Mémé était venue toute seule à la cuisine du temps que je faisais la sieste ! Elle remarche de mieux en mieux , mais pas vite encore ! faut surveiller ses déplacements !
Bonne soirée et gros bisous nous pensons à toi ! huguette - alice !

Écrit par : macary huguette | 04/24/2007

joli poème....Ta voix,de son vol aussi précis que la flèche
Elle descend ta voix, grave comme la pluie.....c'est beau

Écrit par : jack | 04/24/2007

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique